L'œuvre de Giacometti

Œuvres commentées

Le Nez : une œuvre énigmatique

Le Nez est une œuvre qui a été retravaillée de nombreuses fois et pendant plusieurs années par Alberto Giacometti. Ce travail acharné et ces reprises constantes sont emblématiques de la recherche de l'artiste pour trouver la dimension et les proportions justes.

La première version en plâtre peint du Nez est présentée au publique pour la première fois en 1948, à la première exposition monographique de Giacometti à la Pierre Matisse Gallery de New York. La tête, au rendu brut, a directement été modelée par l'artiste avec du plâtre frais sur une armature. La bouche ouverte présente une langue, peinte en rouge et les yeux semblent avoir été à peine esquissés. Le nez en spirale, peint, transperce violemment la cage qui tient la tête et son buste. La cage est composée d'une structure de tiges simples, fichées dans un socle en plâtre.

En savoir plus

Femme Leoni : un travail de plusieurs années

Une photographie d'Alexander Liberman prise en 1951 dans l'atelier d'Alberto Giacometti présente la première version connue de la Femme Leoni. La chevelure caractéristique du plâtre est déjà reconnaissable, alors que des fines jambes dotées de petits pieds posent sur un grand socle composé de deux parties. 

En savoir plus

Paire de bas-reliefs sur consoles

Une importante commande pour l'Argentine

En 1938, Jean-Michel Frank reçoit une importante commande de la part de riches argentins Jorge et Matilda Born. En 1935, lors de l’un de leurs nombreux séjours à Paris ces derniers avaient fait la connaissance de Jean-Michel Frank et visité sa nouvelle boutique rue du Faubourg Saint-Honoré. Le couple, qui fait construire une imposante villa à San Isidro dans les environs de Buenos Aires, décide d’en confier l’ameublement et la décoration intérieure au fameux décorateur parisien.

En savoir plus

Figure I, (Caroline)

Évolution d'une œuvre de l'atelier aux salles d'exposition

À la fin de l’année 1961, Alberto Giacometti commence à travailler sur l’œuvre Figure I, Caroline. Le photographe Paul Almasy visite à cette époque l’atelier de l’artiste afin d’illustrer un article qui sera publié dans la revue Schweizer Illustrierte Zeitung le 15 janvier 1962. Il photographie Alberto Giacometti travaillant dans l’atelier, entouré de ses sculptures et de ses peintures. Sont posées par terre, à sa gauche, deux toiles en cours, dont le tableau représentant Caroline.

En savoir plus

Tête noire, 1957

Du portrait de Yanaihara à la Tête noire

Le philosophe japonais Isaku Yanaihara (1918-1989) posa régulièrement pour Alberto Giacometti. Venu en France en 1954 pour étudier la philosophie à la Sorbonne, il rencontre pour la première fois l’artiste en novembre 1955, à l’occasion d’une interview. Il devient vite le modèle de plusieurs portraits en 1956, puis lors de ses séjours en 1957, 1959, 1960 et 1961.
Cette œuvre fut réalisée au moment de son deuxième voyage, entre août et septembre 1957. A cette occasion, Yanaihara prend en photo l’atelier et les toiles de Giacometti, nous permettant d’avoir une intéressante documentation photographique du travail de l’artiste. 

En savoir plus

La Boule suspendue

La Boule suspendue est une œuvre-clé dans la carrière du jeune Alberto Giacometti, arrivé à Paris en 1922. Exposée à la galerie Pierre en 1930, la sculpture impressionna fortement le cercle surréaliste, notamment André Breton et Salvador Dalí. Giacometti adhère fin 1930, ce qui lui apporte non seulement un cercle d'ami stimulant mais aussi un système de soutien professionnel. 

En savoir plus
Pour rechercher une œuvre consulter l’Alberto Giacometti Database