Alicia Penalba, Diosa Fertile

07 avril 2021

Alicia Penalba

Paris, après-guerre
Victoria Giraudo
Buenos Aires, Argentine
L'École des Modernités

L’œuvre de la sculptrice argentine Alicia Rosario Pérez Penalba (1913- 1982), a pris son essor à Paris dans les années 1950. Son parcours dans ces années, et les amitiés qu’elle a nouées dans les milieux artistique et intellectuel (Lam, Matisse, Giacometti,…) ont été décisifs pour la construction d’une voie singulière dans la sculpture abstraite d’après-guerre. Retracer son parcours dans le Paris d’après-guerre permet de réintroduire une œuvre importante qui, en France, est tombée dans un oubli coupable.

Victoria Giraudo

Victoria Giraudo est une chercheuse indépendante. De 2001 à 2020, elle a été conservatrice en chef au MALBA (Museo de Arte Latinoamericano in Buenos Aires). Elle est membre du conseil consultatif du Centro Cultural La Moneda, Chili, et s'est récemment inscrite à un doctorat en histoire et théorie des arts, à l'Université de Buenos Aires, avec un projet de recherche sur les artistes féminines d'avant-garde latino-américaines.

Elle a écrit une monographie, Alicia Penalba. Années 50, Paris, (titre provisoire) en cours de rédaction pour être publié prochainement en français par la Fondation Giacometti, Paris.

Mercredi 7 avril à 18:00 sur Zoom

S'inscrire à la conférence

Vidéos

Victoria Giraudo - Alicia Penalba, Post-War Paris.

Pour rechercher une œuvre consulter l’Alberto Giacometti Database