Jean Marquis, Alberto Giacometti dans l'atelier, 1965, coll.Fondation Giacometti
© Succession Giacometti (Fondation Giacometti, Paris et ADAGP, Paris)
© Jean Marquis

Institut

Reconstitution de l'Atelier

L'atelier

Fondation Giacometti -  L'atelier

Michel Ristroph, Atelier d'Alberto Giacometti, 1972, coll.Fondation Giacometti, Paris.
© Succession Giacometti (Fondation Giacometti, Paris et ADAGP, Paris)
© Michel Ristroph

Symbole de la vie artistique parisienne de l’après-guerre, l'atelier d'Alberto Giacometti est indissociable de la légende de l’artiste

Réservez en ligne

L’Institut Giacometti présente de manière permanente une reconstitution de l’atelier d’Alberto Giacometti, dont l’ensemble des éléments a été conservé par sa veuve, Annette Giacometti. Parmi ceux-ci, des œuvres en plâtre et terre très fragiles, dont certaines n’ont encore jamais été montrées au public, son mobilier et les murs peints par l’artiste.

La reconstitution de l’atelier d’Alberto Giacometti est mise en scène de manière spectaculaire, grâce à un ingénieux dispositif architectural composé de gradins et d’un vitrage extra-clair, créant une proximité rare avec les œuvres. 

L’atelier de Giacometti devint peu à peu non seulement l’univers de travail de l’artiste, mais une véritable extension de lui-même. Giacometti a régulièrement cité le caractère essentiel de son atelier, un lieu mythique resté dans la mémoire collective comme le symbole de la vie artistique du quartier Montparnasse. Indissociable de la légende de l’artiste, l’atelier est nécessaire à la compréhension de son œuvre. Les murs, couverts de dessins, ont été les témoins du travail de l’artiste pendant quarante années et contiennent des notes précieuses sur son processus de création.

La reconstitution de ce lieu immortalisé par les plus grands photographes comme Robert Doisneau, Sabine Weiss, Gordon Parks ou Ernst Scheidegger, est rendue possible grâce à d’importantes campagnes de conservation et de restauration réalisées par la Fondation Giacometti.

Afin d’être fidèle au lieu d’origine tout en répondant aux impératifs de préservation et de présentation au public, la reconstitution de l’atelier a nécessité un important travail en plusieurs étapes : récolement des éléments conservés dans la collection de la Fondation, études de conservation préventive, restauration de l’ensemble des pièces destinées à être exposées, scénographie et mise en lumière.

La plupart des œuvres, trop fragiles pour être transportées, n’avaient jusqu’alors jamais été montrées au public. La reconstitution permanente de l’atelier permettra donc de rendre enfin accessible un élément important du patrimoine artistique français.

Plus de soixante-dix sculptures, principalement en plâtre et en bronze, seront présentées, y compris les toutes dernières œuvres en terre sur lesquelles l’artiste travaillait avant sa mort.

Pour rechercher une œuvre consulter l’Alberto Giacometti Database