25 janv. 2022

Le modernisme iranien et la France : De Jalil Ziapour à Charles Hossein Zenderoudi

Fereshteh Daftari
Paris, France
À l'institut Giacometti L'École des Modernités

Le modernisme iranien a progressé dans de multiples directions, avec une chronologie et une logique qui lui sont propres. À certains moments, il est entré en contact avec la scène artistique parisienne où un artiste comme Jalil Ziapour, à la fin des années 1940, a été témoin du renouveau du cubisme en tant que trésor national et l'a importé en Iran. Tout en discutant des grandes lignes de ce modernisme, la conférence accordera plus de poids au rôle que l'art français a joué dans les trajectoires des artistes, de Jalil Ziapour à Manouchehr Yektai, en passant par Charles-Hossein Zenderoudi et Behjat Sadr.

S'inscrire à la Newsletter de l'École des modernités

Fereshteh Daftari est historienne de l'art et commissaire d'exposition indépendante. Elle est une grande spécialiste du modernisme iranien. Elle a écrit de nombreuses études et livres sur ce sujet, dont sa thèse de doctorat à l'université Columbia sur The Influence of Persian Art on Gauguin, Matisse and Kandinsky (1991) et son livre, Persia Reframed : Iranian Visions of Modern and Contemporary art, en 2019. Ces deux dernières années, elle a donné des conférences à Stanford, Yale, l'Institut Courtauld et la Tate Modern. Elle a également été commissaire de nombreuses expositions d'art moderne et contemporain moyen-oriental et iranien. Without Boundary a eu lieu au Museum of Modern Art (2006). Rebel, Jester, Mystic Poet : Contemporary Persians, une exposition itinérante, a été inaugurée au musée Ag Khan de Toronto (2017).

25 janvier 2022, à 18h30

Conférence en anglais, en ligne uniquement.

S'inscrire pour assister en ligne

Pour rechercher une œuvre consulter l’Alberto Giacometti Database