19 oct. 2022

Paris, Tokyo et le modernisme en Chine

Kuiyi Shen
Paris, France
L'École des modernités À l'Institut Giacometti

Au début du vingtième siècle, Paris et Tokyo, en tant que centres de la modernité artistique, stimulèrent le développement de l'art chinois. Certains artistes chinois, tels que Xu Beihong, Lin Fengmian, Pang Xunqin, Qiu Ti, Zhao Shou et Li Hua, étudièrent en France ou au Japon durant les années 1920 et 1930 et transformèrent leur expérience transnationale en développement de l'art moderne chinois. Cette conférence explorera les changements institutionnels majeurs qu’ils initièrent dans le système d'éducation artistique chinois et le lancement du premier mouvement d'art moderniste en Chine dans les années 1930.

Kuiyi Shen est professeur d'histoire, de théorie et de critique de l'art à l'université de Californie, à San Diego. Ses recherches portent sur l'art asiatique moderne et contemporain. Parmi ses publications, citons A Century in Crisis : Modernity and Tradition in the Art of Twentieth Century China (1998) ; Word and Meaning (2000) ; Chinese Posters (2009) ; Arts of Modern China (2012, lauréat du 2103 ICAS Book Prize in Humanities) ; Light Before Dawn : Unofficial Chinese Art 1974-1985 (2013).

Le 19 octobre à 18h30

Conférence en anglais

En ligne ou sur place au Giacometti Lab, 9 rue Victor Schœlcher, 75014 Paris

Conférences à venir

Vidéos

Kuiyi Shen - Paris, Tokyo and Modernism in China

Pour rechercher une œuvre consulter l’Alberto Giacometti Database