Alberto Giacometti dans son atelier
Photo Annette Giacometti

Du 13 mars au 11 juin 2019

Alberto Giacometti - Une aventure moderne LaM

Villeneuve d'Ascq, France
Hors les murs

EN COLLABORATION AVEC LA FONDATION GIACOMETTI, PARIS ET AVEC LE SOUTIEN DE LA METROPOLE EUROPEENNE DE LILLE - MEL, LE LAM PRESENTERA DU 13 MARS AU 11 JUIN 2019 UNE EXPOSITION-EVENEMENT CONSACREE AU SCULPTEUR, PEINTRE ET DESSINATEUR ALBERTO GIACOMETTI. SOUS LA FORME D’UNE RETROSPECTIVE, LE PARCOURS SE PROLONGERA DANS LES SALLES DE PRESENTATION PERMANENTE POUR OFFRIR A TOUS UN POINT DE VUE RENOUVELE SUR L’OEUVRE DE L’ARTISTE DONT LA CARRIERE S’ETEND SUR PRES D’UN DEMI-SIECLE.

Né en 1901 dans les Grisons, actif à Paris pendant toute sa carrière, Giacometti s’est partagé entre la peinture, la sculpture et le dessin jusqu’à sa mort en 1966. Ses rapprochements avec le cubisme et le surréalisme, son attrait pour les arts antiques et extra-occidentaux, son attachement à la figure humaine font de lui une personnalité à part, mais pleinement inscrite dans les enjeux artistiques du XXe siècle.
À travers plus de cent cinquante oeuvres, parmi lesquelles des sculptures, des peintures et des dessins les plus importants de son oeuvre, le parcours fera la part belle aux confrontations essentielles et parfois méconnues qui ont émaillé la carrière de l’artiste : la découverte des arts africains ; l’Antiquité égyptienne, source d’inspiration et de ressourcement pendant toute la carrière de Giacometti ; ou encore la relation amicale et intellectuelle avec l’écrivain Jacques Dupin, premier biographe de l’artiste.

À l’occasion de cette rétrospective, l’intégralité des espaces du musée vivront au rythme de Giacometti en offrant plusieurs contrepoints aux visiteurs. Nombreux sont les liens entre le sculpteur singulier et les collections du LaM, notamment son attrait pour les arts extra-occidentaux. Venant multiplier les points de vue sur l’artiste, ces contrepoints interrogeront notamment la pratique de Giacometti dans l’art contemporain (à travers une oeuvre-hommage d’Annette Messager) ou l’art brut (dans le travail de Carlo Zinelli), son attraction pour la poésie au travers des ouvrages qu’il a illustré (René Char, Michel Leiris, Léna Leclercq) et ses liens avec certains de ses contemporains, par l’intermédiaire de Jacques Dupin (Joan Miró, Raoul Ubac). Enfin, un espace consacré aux photographies de l’atelier de l’artiste, dans lequel il exerça pendant plus de quarante ans, offrira un aperçu plus intimiste des oeuvres présentées dans l’exposition.

Commissariat général :
Catherine Grenier, directrice de la Fondation Giacometti
Sébastien Delot, directeur-conservateur du LaM
Commissariat associé :
Christian Alandete, directeur artistique de l'institut Giacometti
Jeanne-Bathilde Lacourt, conservatrice en charge de l’art moderne au LaM

Pour rechercher une œuvre consulter l’Alberto Giacometti Database