Fondation Giacometti -  Alicia Penalba, Paris après guerre

Alicia Penalba, Paris après guerre

Victoria Giraudo

En vente à l’Institut Giacometti et en librairie.

Langue : français
Format : 16,5 x 11,5 cm
Prix : 10 €
ISBN : 978 2 84975 696 6

L’Institut Giacometti lance une nouvelle collection d’ouvrages sur l’histoire de l’art moderne, en co-édition avec les Éditions FAGE. Cette publication intitulée École des Modernités, s’inscrit dans le programme de recherches sur l’histoire de l’art moderne (1905 – 1960) et accompagne de jeunes historiennes et historiens de l’art dans leurs premières publications significatives tout en rendant accessible à un large public le résultat de leurs recherches.

L'oeuvre de la sculptrice argentine Alicia Rosario Pérez Penalba (1913-1982), a pris son essor à Paris dans les années 1950. Son parcours dans ces années, et les amitiés qu'elle a nouées dans les milieux artistiques et intellectuels (Wilfredo Lam, Henri Matisse, Alberto Giacometti...) ont été décisifs pour la construction d'une voie singulière dans la sculpture abstraite d'après-guerre.
Retracer son parcours dans le Paris d'après-guerre permet de réintroduire une oeuvre importante qui est encore trop peu reconnue. Les archives de l'artiste nouvellement rendues publiques ont nourries cette étude.

Victoria Giraudo est commissaire d’exposition et chercheuse indépendante. Elle prépare un doctorat à l’Université de Buenos Aires sur les artistes féminines d’avant-garde latino-américaines. Elle a été conservatrice en chef au MALBA / Museo de Arte Latinoamericano de Buenos Aires de 2001 à 2020. Elle a été commissaire de nombreuses expositions majeures sur l’art latino-américain, dont : « Alicia Penalba, escultora » (2016) ; « Arte Latinoamericano. 1900-1970. Colección MALBA » (2018-2020) ; et « Remedios Varo: Constelaciones» (2020).

Pour rechercher une œuvre consulter l’Alberto Giacometti Database