20 déc. 2021

Le Paris noir antillais sous le regard de l'avant-garde. Brassaï, André Masson, Wifredo Lam

Christelle Lozère
Paris, France
L'École des Modernités À l'Institut Giacometti

Dans l’entre-deux guerre, tandis que les expositions internationales permettent aux artistes antillais d’exposer leur travail à Paris, émerge aussi une pensée noire et métisse, alternative, subversive et anticolonialiste sous la plume de Gilbert Gratiant, Léopold Sédar Senghor, Aimé Césaire ou Léon-Gontran Damas. Cette conférence s’intéressera au regard porté par les artistes d’avant-garde sur le Paris noir antillais. Elle montrera également l’influence du cubisme et du surréalisme dans l’émergence d’une esthétique de la négritude (Picasso, Breton, Lam, Masson, Pelc) dans la Caraïbe.

S'inscrire à la Newsletter de l'École des modernités

Christelle Lozère

Christelle Lozère est maîtresse de conférences en histoire de l’art à l’Université des Antilles. Lauréate du Prix du Musée d’Orsay, ses travaux de recherches portent sur l’histoire de l’art antillais en contexte esclavagiste et post-esclavagiste aux XIXe-XXe siècles. Elle dirige le programme « Acteurs, images et pensées en réseaux Europe/Caraïbe » de la Fondation Maison des Sciences de l’Homme. Elle est également chercheuse invitée à l’INHA et au Clark Art Institute (Massachussetts). Elle a notamment contribué à l’ouvrage Paris Créole, son histoire, ses écrivains, ses artistes XVIIIe-XXe siècle (dir. Érick Noël, 2020), et paraitra prochainement son livre : La croisière du Tricentenaire des Antilles. Construction d’une fiction transatlantique (2022).

20 décembre 2021, à 18h30

Conférence en français

En ligne ou sur place au Giacometti Lab, 9 rue Victor Schœlcher

Vidéos

Christelle LOZÈRE - Le Paris noir antillais sous le regard de l'avant-garde

Pour rechercher une œuvre consulter l’Alberto Giacometti Database