Femme Leoni : un travail de plusieurs années

Fondation Giacometti -  Femme Leoni : un travail de plusieurs années

Alberto Giacometti, Femme Leoni, 1947-1958, plâtre peint, 170,70 x 19,90 x 42,30 cm, coll.Fondation Giacometti, Paris
© Succession Giacometti (Fondation Giacometti, Paris et ADAGP, Paris)

Une photographie d'Alexander Liberman prise en 1951 dans l'atelier d'Alberto Giacometti présente la première version connue de la Femme Leoni. La chevelure caractéristique du plâtre est déjà reconnaissable, alors que des fines jambes dotées de petits pieds posent sur un grand socle composé de deux parties. 

Le visage peint de la sculpture est parfaitement visible sur une image prise par Sabine Weiss en 1954. Ces traits sont encore visibles sur le plâtre aujourd'hui. Le socle et des pieds plus larges ont été modifiés, mais ne semblent pas encore achevés. 

En 1956, le socle de la sculpture a encore été retravaillé par l’artiste avant qu'il expose la pièce pour la première fois à la Kunsthalle de Berne. Le plâtre, qui est montré sous le titre Figure V, est exposé à côté des Femmes de Venise créées au début de la même année. Ce n'est qu'en 1959 que Giacometti choisit le titre Femme Leoni, en hommage au Palazzo Venier dei Leoni de Peggy Guggenheim. La partie inférieure de la sculpture a fortement été réduite. Le socle est devenu un une forme rectangulaire et les pieds ont complétement été enlevés. La pièce est présentée sur un socle d'exposition afin de rattraper la hauteur. 

Après l’exposition, Giacometti reprend une nouvelle fois les parties de la sculpture qui le laissent insatisfait. Il sculpte des grands pieds et incline le haut du socle. La pièce est enfin envoyée à la fonderie en 1957, où le plâtre est coupé en deux morceaux et enduit d'une gomme laque. Après la fonte de quelques tirages, l’artiste, toujours mécontent de la pièce, décide d'ajouter à nouveau un socle supplémentaire.  

Le plâtre peint est aujourd'hui dans la collection de la Fondation Giacometti. Une importante restauration a été faite en 2017 afin d'effacer les traces laissées par la fonderie. 

 

par Michèle Kieffer
Responsable du Comité Giacometti et chargée de recherches - Sculptures 

Images
Fondation Giacometti -  Leonie7.jpg

Juin 1956

La partie inférieure de la Femme Leoni a été remodelée à la même époque où l'artiste travaille à la série qui sera connue plus tard comme les « Femmes de Venise ». Les bras de la sculpture ont été réparés. La sculpture est exposée sous le titre « Figure V, 1956 ».

Les jambes se terminent clairement comme une tige plantée dans l’étroit socle plat. Seule une figure de la série des Femmes de Venise a un socle semblable.

Fondation Giacometti -  Leonie10.jpg

1957

L’artiste ajoute un volume rectangulaire sous la base. La partie supérieure de la figure, directement modelée en plâtre sur une armature en fer a été recouverte en 1957 à la fonderie d'une gomme-laque brune, pour la durcir. Elle a aussi été coupée en deux. Les lignes peintes encore visibles à travers la gomme-laque prouvent qu’il s’agit du plâtre original.

Le socle supplémentaire, légèrement plus large, est ajouté sous le socle étroit et incliné, créé en 1956.

Pour rechercher une œuvre consulter l’Alberto Giacometti Database