© Jamini Roy 

28 nov. 2019

"Triomphe du modernisme : les artistes indiens et le modernisme mondial, 1922-1947"

Pr. Partha Mitter
Giacometti LAB
À l'institut Giacometti L'École des Modernités

"Dans l'art moderniste mondial, il existe un grave déséquilibre entre le centre et la périphérie qui fait disparaître les artistes non occidentaux du radar. Aucune étude du modernisme non occidental ne peut éviter le discours complexe du pouvoir colonnial et de l'autorité, la tendance à considérer tout l'art moderniste non occidental comme un simple complément du modernisme occidental dominant.
Les trois grands artistes qui font l'objet de cette conférence - Amrita Sher-Gil, Rabindranath Tagore et Jamini Roy - ont fait preuve d'une originalité frappante et d'une imagination radicale. Pourtant, ils sont à peine connus de l'Occident. Ce n'est pas en raison de leur qualité intrinsèque en tant que telle, mais parce qu'ils occupent une place marginale dans l'histoire du modernisme mondial. Mon exposé abordera ces questions et cherchera à restaurer l'importance de ces artistes dans le modernisme mondial."

Photo © Pr. Partha Mitter

Partha Mitter, Pr., Hon. D. Lit. (Courtauld Institute, London University), est Professeur Émérite d'histoire de l'art à l'Université du Sussex, membre du Wolfson College, Oxford et membre honoraire du Victoria & Albert Museum, Londres. En tant qu'écrivain et historien de l'art et de la culture, il se spécialise dans la réception de l'art indien en Occident, ainsi que dans la modernité, l'art et l'identité en Inde, et plus récemment dans le modernisme global.
Il a été boursier de l'Institute for Advanced Study de Princeton, du Getty Research Institute de Los Angeles, du Clark Art Institute de Williamstown (Massachusetts) et de la CASVA de la National Gallery of Art de Washington. Il a également été conférencier Radhakrishnan Memorial Lecturer à All Souls College, Oxford.

Ses publications incluent :
Much Maligned Monsters: History of European Reactions to Indian Art (Clarendon Press, Oxford 1977 ; Chicago University Press Paperback 1992 ; nouvelle édition. Oxford University Press, Delhi 2013) ; Art and Nationalism in Colonial India 1850-1922 : Occidental Orientations (Cambridge University Press, Cambridge 1994) ; The Triumph of Modernism : India's Artists and the Avant-Garde - 1922-1947 (Reaktion Books, Londres, Oxford University Press, New Delhi 2007) et de nombreux articles, dont un débat dans le Art Bulletin ('Interventions : Décentrer le modernisme : Art History and Avant-Garde Art from the Periphery', Volume XC, No. 4 (décembre 2008), 531-574; 'Bauhaus in Kalkutta', in : Annemarie Jaeggi (ed.) : bauhaus global. Gesammelte Beiträge der Konferenz Bauhaus Global (Bauhaus-Archiv, Berlin, Gebr. Mann Verlag, Berlin 2010), 149-158, et essai catalogue,'History, Memory and Anish Kapoor', in : Nicholas Baume (éd.) : Anish Kapoor Past Past Present and Future, catalogue de l'exposition à l'Institute of Contemporary Art, Boston, 30 mai-7 septembre 2008, p. 105-118.
Il a également contribué à l'exposition Das Bauhaus à Kalkutta en 2013 et a été conseiller de la Stiftung Kunstsammlung Nordrhein-Westphalen à Düsseldorf sur le modernisme global.


Cette conférence bénéficie du soutien de DAG. DAG soutient le programme de recherche sur l’histoire globale de l’art moderne dans le cadre de l’École des Modernités de l’Institut Giacometti

 

Informations pratiques
Jeudi 28 novembre, 18h30 (Gratuit)
Giacometti LAB, 7 rue victor Schoelcher - Paris 14
Reservation: rsvp@fondation-giacometti.fr

Pour rechercher une œuvre consulter l’Alberto Giacometti Database